Kids Gone Wild

À cette école en forêt du Danemark, c'est la nature qui est la meilleure enseignante. Elle regorge de stimuli et de défis. L'apprentissage débute généralement par les questions posées par les enfants eux-mêmes. Le rôle de l'enseignant n'est pas de donner des leçons, mais d'exposer les enfants à des contextes stimulants et de les aider au besoin. 

On y voit une experte de l'enseignement en nature, Jane Williams-Siegfredsen, mentionner l'importance pour les enfants d'apprendre c'est quoi avoir froid. C'est quoi être mouillé. Et d'apprendre à s'en remettre.

Les enfants glissent sur des collines de boue, courent dans l'eau, grimpent sur des souches d'arbres déracinés, utilisent des couteaux pour affûter des branches, grimpent (vraiment haut!) dans des arbres...

Ce court reportage était suffisant pour nous faire tomber en amour avec la philosophie des écoles en nature et nous donner envie de rechercher ce qui se fait au Canada et au Québec (comme Le Lion et la souris!)